L’Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie

Poster un message

En réponse à :

A propos de Coronavirus ...

lundi 16 mars 2020 par Ostéo4pattes-Vetosteo

Petit prélude à propos de grippe espagnole :
https://waltermckone.wordpress.com/...
CQFD

Hello Google, Hello facebook, je suis désolé mais si d’aucun à la lecture de ce qui va suivre diront que je suis dans le déni d’une épidémie gravissime, l’ours que je suis ne peux s’empêcher d’être pris de diarrhée scripturale à la lumière de ce qui se passe dans notre société, des choix et priorités qu’elle fait... Il y a tant à dire ... Alors les GAFA notez bien que vous pouvez me classer dans les irréductibles gaulois insupportables et ingérables.

Vendredi la FED a levé ( c’est à dire créé une ligne positive de cette somme sur son ordinateur) 50 milliards de dollars pour soutenir le cours de la bourse qui s’effondraient [1] ... mais les heures supplémentaires des soignants ne seront pas payées, s’ils sont contaminés ce ne sera pas un accident du travail.... et il n’y a pas d’argent pour sauver la biodiversité et pour changer de système agricole ou tout autre système qui pollue trop.

Dans cette épidémie, réelle, difficile parce que personne n’a encore fait d’anticorps contre le coronavirus, mais d’une maladie qui n’a rien à voir avec la peste. Ni rien à voir avec la grippe espagnole qui n’en doutez pas a fait autant de mort que parce que c’était la guerre et donc une période de stress et de misère.

Mais quoi d’étonnant à ce qu’un virus respiratoire ne trouve un terrain favorable dans des poumons déjà fatigués par un air pollué et poussiéreux....? Et le coronavirus n’est que la goutte d’eau qui fait déborder un vase déjà trop plein. 48 000 morts par an en France [2] à cause de la pollution de l’air ... si la même énergie avait été déployée pour ce problème que pour le coronavirus .... Les 148 morts à ce jour du coronavirus font pâle figure, mais surtout ils ne seraient peut être pas morts si leur poumon avait respiré du bon air auparavant. Nos dirigeants et décideurs manquent de clairvoyance ....

Ce virus est-il né dans le laboratoire P4 de Wuhan ? (complotiste va ...) [3] à 280 m du marché où est né l’épidémie ....ou bien parce que voulant à tout prix manger du pangolin, nous détruisons la biodiversité et l’habitat de celle-ci ? Ce qui rebrasse les cartes virales : le VIH, Ebola, sont le fruit de cette destruction [4]. Quelle que soit l’hypothèse, comme pour le climat nous semblons être la source de nos propres problèmes.

Le coronavirus va passer, c’est une certitude, 70% d’entre nous minimum le verrons passer, 2 à 3 % de ceux là mourront. Les morts sont des personnes âgées, déjà fragiles et maintenant des jeunes qui ne savent pas que prendre des antiinflammatoires sur une maladie virale est contre productif... [5]

Penser traitement ... Palliatif le plus souvent, il y a peu de molécules viricides. Pourtant, les chinois et les coréens ont testé un médicament pas cher, déjà disponible, utilisé d’habitude sur le paludisme, la chloroquine [6]. Le professeur Raoult, décrié parce qu’atypique, comme si c’était un défaut ... vient de finir un essai concluant [7] .... Pourtant les premiers essais officiels de traitements n’incluront pas la chloroquine mais des médicaments très chers [8] ... La chloroquine évacuée parce que toxique, pourtant combien d’entre nous l’ont prise en préventif contre le palu ... cela me dépasse ...

Et puis l’épidémie s’éteindra parce que le taux d’anticorps sera suffisant dans la population et la vie reprendra as usual. Et toutes les mesures prises ne font que retarder ce moment où 70% des gens seront naturellement vaccinés. Au lieu de 3/4 mois nous passeront à 6 mois sans doute... Sauf à espérer qu’effectivement il n’y ait aucun réservoir de virus dans nos contrées, ni de porteurs sains et dans ce cas, alors seulement, le confinement sera salutaire.

Et alors quand elle sera presque éteinte, le vaccin arrivera et on nous vaccinera obligatoirement, même si ce n’est plus la peine à ce moment là, comme ce fut le cas pour la grippe mexicaine, avec un maladie qui a fait Flop et une vaccination à contre temps. Vaccination pourtant arrivée à point en 2009, pour sauver Sanofi de grosses difficultés financières [9]. Au fait, la grippe mexicaine est née tout à côté d’une usine Sanofi-Pasteur de vaccin contre la grippe [10] (complotiste encore ... vraiment indécrottable, LOL).

Les seules vertus du confinement me semblent :
- D’écrêter le pic de contamination pour ne pas saturer les hôpitaux, mais bon, là encore ce n’est pas comme si les hospitaliers n’arrêtent pas de dire depuis des mois qu’on casse leur outil par des décisions politiques stupides [11] ; Donc c’est aussi un cache misère.
- De vouloir essayer de rassurer les gens qu’on a mis dans la peur et surtout les Bourses ....

Les grands gagnants de ce confinement seront les grandes surfaces, amazon [12] et la vente par correspondance, et enfin la poste (juste reprivatisée la semaine pasée ...zut !) [13] et les téléphones avec leur cortège de netflix et googleplay ...

Ne vous méprenez pas, a titre individuel je comprends les enjeux, je ne suis pas allé voir une amie parce qu’elle avait une "grippe" que j’aurais pu transmettre à mon père insuffisant respiratoire chronique. Je ne suis pas allé soigner des chevaux en Normandie pour ne pas rajouter à la cacophonie ambiante.

Mais avec de telles mesures, nous allons souffrir financièrement et les dégâts sociaux risquent d’être plus importants que le bénéfice.J’ai l’impression que nous sommes dans ce jeu où un domino fait tomber l’autre ... l’avenir nous le dira. J’ai du mal à penser que l’on s’inquiète vraiment de la mortalité de nos ainés, quand la semaine d’avant on a fait voter une loi des retraites par un passage en force qui va détruire le filet de sécurité mis en place par nos prédécesseurs. Destruction qui va inéluctablement réduire l’espérance de vie des plus pauvres encore davantage. Qu’est ce qui fait que quand c’est un virus on s’affole et que quand ce sont les "dégâts" collatéraux normaux de nos agissements cela n’est pas grave ?

Ce qui nous ramène aux mesures prises qui, ostéopathes, nous concernent au premier chef ...

- Côté ostéopathie animale, l’ordre des vétérinaires a été clair : l’ostéopathie est une médecine de confort et n’a rien à faire maintenant. Citée nommément alors que pleins d’autres actes ne sont pas cités. Un choix.
- Côté ostéopathie humaine, c’est moins clair, les ostéopathes ne sont pas une profession de santé, personne ne les a nommés dans une case quelconque des autorisations, mais personne ne leur a interdit quoique ce soit non plus ( en ce lundi 16 mars ; 10H).

Mais je suis atterré par les ostéopathes qui veulent à tous prix faire plus blanc que blanc et ferment à tout va leur cabinet. Car ce faisant il ne font que confirmer l’idée que leur médecine n’est que confort, lubie, passade. Alors qu’ils font un travail formidable qui supplée aux incapacités de la médecine classique.

Pour les chevaux, en ostéopathie, il suffit de se présenter seul dans le box du cheval pour faire le travail et ne le laisser retoucher par quelqu’un que plus de 6 heures après.

Pour les humains, peut être faut-il espacer les rendez-vous pour que les clients ne se croisent pas ? Peut être faut-il mettre un masque à soi et à son patient, peut être faut-il bien laver les mains et le visage de tout le monde avant de commencer, peut-être en profiter pour faire les consultations plus rapidement ... mais ne pas soigner le mal de dos de nos patients tout de suite, les incitera à prendre les anti inflammatoires dont on a vu récemment qu’ils mettaient en danger des jeunes en aggravant les effets du coronavirus [14] .... Tout est question de pour et de contre, rien n’est blanc ni noir.

Qui plus est, un patient qui a mal au dos, qui n’a pas de symptômes de grippe, qui côtoiera une salle de d’attente de médecin bondée a plus de chance de se contaminer que chez vous ... Un patient souffrant du dos comme on en reçoit certains, ne dort pas et sera plus fragile au passage du virus.

Mais admettons, si cela dure 15 jours, c’est bien de prioriser, si ... cela dure 15 jours, mais alors on arrête les métros, les trains, les avions, les voitures. On fait dormir le personnel dans les hôpitaux, on ferme toutes les usines, etc ... Et on espère que les dégâts sociaux seront moins pire que ce qui serait advenu.... et là, à suivre.

Un peu plus tard dans cette journée, la perspective d’un couvre feu amende complètement cette partie du problème. Mais ce qui suit reste toujours valide et FONDAMENTAL :

Le pire pour moi est là : historiquement, nous savons que pendant la grippe espagnole, l’ostéopathie a fait bien mieux que sa consœur médecine académique [15].

On peut se dire que ce ne sont que des bruits qui courent et que ce n’était pas vrai. Mais dans mon expérience d’avoir géré des animaux en hospitalisation d’ostéopathie, j’ai eu des emphysèmes graves, des infections pulmonaires en panique avec le système médical classique qui ont largement bénéficié pour leur guérison des consultations d’ostéopathie journalières. Il se trouve donc que pour ces chevaux, le résultat était là dans une alliance des deux médecines. Voici un des derniers cas :

- 118 - Antibiorésistance ? *

Alors, plutôt que de nous arrêter tout simplement, pour satisfaire à cette nécessité de distanciation sociale, sans essayer de juger si c’est la meilleure attitude ou non ... peut-être faire comprendre aux décideurs que l’ostéopathie alliée aux soins classiques pourrait accélérer la récupération des malades et que des ostéos dans leurs équipes seraient bienvenus pour filer un coup de main ... Moins de temps dans les lits de soins intensifs, moins de gravité, etc ...

Les décisions actuelles ne vont pas du tout dans ce sens ... Mais nous ostéopathes, c’est justement l’occasion de faire passer cette idée que l’ostéopathie est une médecine aux contours bien plus larges que nous voulons nous mêmes le penser. C’est une nécessité pour nous d’enfin faire passer le message que nous pouvons faire beaucoup. Alors, ne baissons pas la tête.

Mais au delà de cela, au delà des contraintes financières qui risquent d’être catastrophiques pour certains d’entre nous, ce hiatus dans notre société qui filait à 100 à l’heure dans un mur écocide et dans un mur de désagrégation social, est peut être là une opportunité de réfléchir ... de nous faire réfléchir ...

Après, j’ai une sourde impression que comme d’habitude après les états d’urgence justifiant plus de contrôle, alors nous ne reviendrons plus jamais à la normale ... un temps plus autoritaire ou au contraire, un changement de conscience qui balayerait nos peurs et nos principes actuels.

Ne me faites pas dire que le coronavirus ce n’est pas grave, je prétends juste que cette réaction sociétale est trop forte, mal placée et surtout sans aucune clairvoyance générale. La course à la baisse de la mortalité est un objectif à court terme qui pouvait auparavant, être avantageusement compensé en ne détruisant pas les services publics hospitaliers, en se préoccupant vraiment du modèle de développement de la société, en n’attaquant pas les retraites, le chômage, les personnes fragiles. Et maintenant qui devrait se préoccuper de l’après gueule de bois sociale.

Pourtant ce coup d’arrêt à certains égards est une bonne chose. La pollution en chine en un mois a diminué de 30%, nous montrant à quel point on peut si on met autant de milliard sur ces sujets inverser cet état de détérioration chronique que nous infligeons à notre environnement et à nous mêmes.

Ce mois de privation devrait être l’occasion tant attendue de pouvoir réfléchir à notre mode de vie, au sens de notre vie.

Si comme moi vous avez un jardin, alors y trouverez vous un instant de paix et de communication avec la nature qui a tant à nous dire ? Nos enfants sont à la maison ... il est temps de passer du temps avec eux à plier des avions en papier et à clouer trois bouts de bois pour construire une cité de l’espace !

Au delà de la problématique de santé, au delà de la problématique financière, au delà de la problématique professionnelle, c’est tout notre rapport au monde que le coronavirus nous invite à changer ....

Je vous souhaite le meilleur pour les deux mois qui viennent.


En réponse à :

A propos de Coronavirus ...MERCI

21 mars 202011:36, par Dan

MERCI beaucoup pour cet excellent texte.


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 1099196

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.2.7 + AHUNTSIC