L’Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie

Poster un message

En réponse à :

Robert PERRONNEAUD-FERRE, l’Ostéopathie, et…Demain

lundi 16 décembre 2019 par Jean Perroneaud Ferre

« Mon père, ce héros, parcourait à cheval, le soir d’une bataille, le champ couvert de morts sur lequel tombé la nuit » (V. Hugo).

Oui, Papa a décidé de s’en aller le 15 novembre 2019

J’ai lu, entendu les nombreux hommages et j’en remercie ici leurs auteurs.

Mais ceci a un goût du passé et il est un homme d’avenir.

Sa vie fut longue, dure, riche et brillante, souvent bien malgré lui. Il n’était animé par aucun ego, et conviction, honnêteté, loyauté, rigueur voire intransigeance sont les mots qui, pour moi, le caractérisent.

L’Ostéopathie fut sa vie, parfois au détriment des siens.

C’est ce que j’ai cru, longtemps ! Je me trompais !

Je le remercie de m’avoir bâti et de laisser une lignée, une secte disais-je en plaisantant, puisque Olivier, son petit fils est ostéopathe (humain) et moi, son fils, ostéopathe(animalier).

A ce titre, j’ai vécu et suivi son cheminement, ses batailles pour construire cette ostéopathie en laquelle il croyait tant !

Il en donne sa définition, qui est la mienne, et qui peut être celle de tous, dans un de ses ouvrages : " l’ostéopathie est une, indivisible, elle ne saurait être réduite à seulement viscérale, crânienne, structurelle … "

Aussi, comme lui, je me désole de voir se répéter l’histoire qui, après les oppositions avec les médecins (pas encore totalement achevées) voit apparaitre les mêmes avec les vétérinaires.

Il est certain qu’il est compliqué de faire simple et que l’époque n’est plus la même. Mais les hommes, eux n’ont pas changé !

Comme Martin Luther King, j’ai fait, je fais un rêve : voir se réaliser la réalité, la vérité de notre profession. Ces batailles datent de longtemps puisque déjà en 1919 les ostéopathes américains luttaient pour être reconnus. Ils le sont ! Comment ont-ils fait ?

En démontrant et affirmant la qualité et l’unicité de leur formation en mettant en parallèle le nombre d’heures d’enseignement et de formation qu’ils recevaient, matière par matière, avec celles reçues par les médecins. C’est ce que nous devons faire, en France, aujourd’hui et plus particulièrement en ostéopathie animale.

Papa a énormément travaillé avec les médecins en assistant souvent et longtemps un grand chirurgien ; mes plus belles leçons d’anatomie disait-il.

Les ponts existent entre vétérinaires et ostéopathes animaliers ; entre ostéopathes animaliers et ostéopathes humains. Il suffit d’arrêter d’avoir peur et d’avoir le courage de les emprunter.

Nous sommes complémentaires les uns des autres avec un seul but : le bien être et la santé de nos patients ! Soient-ils à deux ou 4 pattes. A faire la guerre, les deux parties prennent des coups et, qu’on le veuille ou non, l’histoire est en marche.

De gré ou de force, l’Ostéopathie prend la place qui est la sienne ! Plutôt que la force, je préfère le gré, comme mon Père. Mais, Lao Tseu ne disait-il pas « si tu veux la paix, prépare la guerre ».

Soyons honnêtes avec nous même : balayons devant notre porte. Positionnons-nous avec calme, et fermeté comme les praticiens de ce qu’est l’Ostéopathie : une médecine globale manuelle. Ne jouons pas aux vétérinaires et interdisons-nous, dans notre code de déontologie toute chirurgie et prescriptions médicamenteuses.

Offrons, imposons avec rigueur la formation qui permettra aux étudiants diplômés de et par nos écoles de travailler en commun et en partenaires des autres acteurs de la santé et du bienêtre de nos patients. Je mets momentanément de côté mon parcours de praticien pour favoriser celui d’enseignant, de formateur. Je veux transmettre, dans sa forme la plus pure l’héritage que me laisse mon Père.

Mon rêve, non mon désir est de voir enfin les acteurs de notre métier agir ainsi que mon Père l’a toujours fait.

Ce sera le plus bel hommage que vous lui rendrez.


En réponse à :

Robert PERRONNEAUD-FERRE, l’Ostéopathie, et…Demain

17 décembre 201901:00, par Jean Louis Boutin

Merci pour ce texte, votre profession de foi qui fut celle de votre père.
Si j’ose...
La reconnaissance des ostéopathes américains a entraîné l’ouverture des facultés de médecine ostéopathique
Les Ostéopathes américains, les DO - docteur en ostéopathie - sont également MD - docteur en médecine.
Combien de DO exercent actuellement l’ostéopathie ? renseignez-vous ... d’après les chiffres que je connais, il y a moins de 10% de DO-MD formés dans les universités ostéopathiques qui exercent l’ostéopathie telle que vous l’entendez, celle de Robert, et de très nombreux ostéopathes français, la mienne également. (...)


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 1068855

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.11 + AHUNTSIC