L’Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie

Poster un message

En réponse à :

Osteo4pattes -SDO N°52 - Juin 2019

vendredi 19 juillet 2019 par Ostéo4pattes-Vetosteo

 Présentation :

Le Numéro 52, version papier est disponible. Il a été distribué à ceux qui étaient présents aux rencontres . Pour les autres ce sera vers le 20 juillet. La collaboration avec le Site de l’Ostéopathie est vraiment porteuse de beaucoup d’énergie.

Vous avez maintenant chaque mois la parution d’un PDf, gratuit, pour tous, qui est une mini-revue, centrée sur les news, les événements et les nouvelles publications sur le site. Ainsi pour ce trimestre vous pouvez les consulter à partir de ces articles :

- News du 4Pattes-SDO-Avril 2019
- News du 4Pattes-SDO-Mai 2019
- News du 4Pattes-SDO-Juin 2019

La version papier affranchie de ce rôle ne collecte que des articles de réflexions, des articles à contenus techniques, historiques, philosophiques, ou des cas cliniques.

Ce deuxième numéro de la nouvelle mouture nous donne le rythme de croisière avec les articles publiés en début d’année et la deuxième partie d’un dossier sur Sutherland et sa relation à l’œuvre de Swedenborg.

 Editorial :

« Quand l’illusion de devenir important est plus forte que tout. C’est l’expression d’une certaine forme de bêtise que j’ai découverte avec surprise (mais au fond pas tant que ça) qui m’amène à reprendre contact avec les enfants de Still en leur faisant dire ce que je pense très fort. Cela fait longtemps que je n’avais pas éprouvé le besoin de passer mes nerfs sur le ROF, Registre des Ostéopathes de France.

Cette association fondée par Robert Perronneau Ferré avec Jean Josse, Jean Peyrière et Régis Godefroy en 1981 avait le noble but de permettre à la profession de parler d’une même voix en tentant de codifier une éthique et un code de déontologie indispensables à ce qui se voulait devenir une profession. C’était une entreprise ambitieuse et louable mais les faits ont vite montré qu’elle était assez irréaliste dans un paysage dominé par les égos individuels et associatifs.
Les choses se sont gâtées quand les dirigeants successifs se sont mis dans la peau de responsables d’un ordre, un peu à la manière des Templiers ou des chevaliers de l’ordre de Malte. Certains membres du ROF au cours des années 80-90 se souhaitaient tellement membres d’une élite, avaient tellement ce besoin éperdu de reconnaissance qu’ils n’hésitaient pas à proclamer que seul un membre du ROF pouvait espérer être un bon ostéopathe. C’était même pire que ça : on pouvait quasiment entendre qu’à l’inscription, tout nouvel adhérent devenait un bon ostéopathe et il semble que certains grands naïfs se sont laissés convaincre par ce genre de sottise. Et puis malheureusement, dans cette association censée se dresser comme le rempart de l’éthique, un certain nombre de ses membres dont je faisais encore partie ont pu assister au piétinement de cette pauvre éthique au cours d’une assemblée générale mémorable (pour ceux-là) qui a fini de forger mon opinion sur la vraie ambition des dirigeants de cette période.
L’intérêt de la profession et de l’ostéopathie n’était plus tellement en cause dévoré qu’il était par un besoin de pouvoir et de reconnaissance à l’époque mâtiné de relations malsaines au développement de certains enseignements. Je ne m’engagerais pas davantage dans cette direction car il y aurait trop à dire et je ne mets pas en cause l’intégralité des membres dont un grand nombre n’a sans doute jamais soupçonné ce qui se passait dans les soubassements.
Cette nouvelle poussée vers la création d’un ordre professionnel se projette encore vers ce besoin de reconnaissance stupide qui fait fi de l’intérêt véritable de notre métier et de sa pratique.

La soumission à un ordre nous mettrait à coup sûr sous la coupe de ceux qui ne rêvent que d’une chose : voir notre profession réduite à une activité auxiliaire et éventuellement soumise à une autorité qui n’aurait de cesse de dénaturer la philosophie de l’ostéopathie pour en faire un simple livre de recettes.

Il nous semblait utile de rappeler au fronton de ce blog :

« Les progrès obtenus avec la publication des décrets du 12 décembre 2014, notamment sur le plan du cursus des études et de l’agrément des écoles ne suffisent pas à relâcher la vigilance. La supplique de Still avant sa mort reste totalement d’actualité : Keep it pure Boys, keep it pure. »
Il est vraiment triste de constater qu’aujourd’hui le danger principal semble provenir du sein même de la communauté des ostéopathes !

Dans une période où j’ai bien d’autres préoccupations en tête, l’inconscience abyssale que le ROF nous donne tristement à contempler aura eu le mérite de me faire réagir. Sachant que je suis loin d’être le seul à déplorer ce comportement totalement irresponsable, puisse la réaction du plus grand nombre d’entre nous permettre la mise au rebut de ce projet qui n’a au fond comme seul but que de laisser penser à quelques-uns qu’ils sont importants.

- Alain Andrieux
- http://www.enfantsdestill.com

 Sommaire :

- Pourquoi avoir honte ?
- L’ostéopathie décapitée
- Amy est une chatte stérilisée, âgée de 3 ans et 4 mois. Elle est présentée, par son propriétaire, le 09 Octobre 2015, lors d’une consultation classique, pour des vomissements chroniques. Une approche ostéopathique est proposée. Anamnèse : « Amy » a été stérilisée à l’âge de 6 mois et vit en appartement avec son propriétaire qui lui porte beaucoup d’attention. Elle consomme une alimentation classique à base de croquettes et présente un certain embonpoint qu’on peut estimer à 7/9 avec un poids de 4,450 Kg. C’est une chatte plutôt en bonne santé jusqu’ici. Elle est d’une nature stoïque, peut-être un brin stressée lors de la consultation.... Quand Amy vomit (pour les abonnés)
- La chienne « Itaka », un berger australien de trois ans et demi, est vue en consultation le 28 novembre 2016 pour un problème d’hyper-sexualité, avec suspicion d’hyper-oestrogenisme. Une prise en charge intégrale combinant ostéopathie et homéopathie sera désormais mise en place.
Son poids est de 19 kg. Elle vit en appartement avec sa propriétaire et fait trois sorties de courte durée par jour et une sortie d’environ une heure par jour. C’est le seul animal du foyer. Elle est nourrie avec de l’aliment sec marque Biomeal. Elle est vermifugée quatre fois par an et traitée contre les parasites externes régulièrement. Elle est vaccinée contre les principales maladies infectieuses canines et la rage. Elle présente des chaleurs régulières tous les 6 mois...
Hypersexualité Chez Une Femelle à Ovaire Kystique (pour les abonnés)
- « Iliane » est une jument Demi-trait, de 21 ans, vue en consultation d’urgence le 14 septembre 2017, pour une colique de stase. Elle vit à l’extérieur avec deux autres équidés. Elle passe les nuits froides à l’écurie. Elle mange du foin de prairie, de l’herbe selon la disponibilité, en ce moment de fin d’été elle n’est pas trop abondante, elle mange un litre de granulé complet par jour, elle a des carottes et des pommes régulièrement. Elle est vermifugée deux fois par an, en décembre et en juin. Elle est vaccinée contre le tétanos. Elle sort faire de la randonnée avec sa propriétaire une fois par semaine environ et elle est montée dans la carrière 2-3 heures par semaine. Elle a eu une consultation de dentisterie il y a un an et demi... Prise en Charge Ostéopathique des Coliques de Stase chez le Cheval (pour les abonnés)
- Le principe de Tenségrité
- Une nouvelle épistémologie de la pratique en ostéopathie nécessite de prendre en compte de nombreux éléments subjectifs d’interaction, en lien avec la complexité du vivant. En effet, l’ostéopathe est un artisan dans un processus de professionnalisation et une logique d’action s’appuyant sur la palpation. La palpation est une infime composante du large registre des perceptions, fruits de processus cognitifs essentiels. Ils mettent en jeu les subjectivités d’un système complexe dynamique qui est élargissement de la réalité à l’environnement. La relation thérapeutique est alors une interaction tripolaire utilisant le ressenti dans le milieu perceptif et au moment propice. L’attention non intentionnelle devient perceptude sans limites ; elle implique une nouvelle co-émergence de soi et du monde. Une stratégie de transmission de cette approche phénoménologique est en expérimentation auprès d’ostéopathes professionnels en formation tout au long de la vie comme système d’autonomisation professionnelle mais également personnelle... L’ostéopathie, une pratique phénoménologique de la complexité (pour les abonnés)
- article 2767
- Le OU logique, inclusif ou exclusif ? *
- Perception, diagnostic et fulcrum en ostéopathie
- Dossier sutherland/swedenborg :
- Influence d’Emmanuel Swedenborg sur le concept crânien de William G. Sutherland
- Anatomie fonctionnelle appliquée à l’ostéopathie crânienne
- Comparaison des descriptions du cerveau, de la membrane ....

Un numéro de 72 pages de lecture originale sur l’ostéopathie, les ostéopathies.

De petit pas en petit pas, cela fait 16 ans que ce réseau perdure et l’équipe espère que tout cela vous aide dans votre réflexion et votre pratique.

 Abonnement :

RDV sur l’article catalogue pour vous abonner si vous ne l’êtes pas (s’abonner à la revue mais encore mieux, s’abonner en soutien) :

- Catalogue de l’Ostéo4pattes


modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 907082

Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.1.9 + AHUNTSIC