Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie
Recherchez dans le Site :

Osteo4pattes SDO, revue numéro 60

Créé le : jeudi 6 juin 2024 par Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie

Dernière modificaton le : jeudi 6 juin 2024
  Sommaire  

 Editorial

« Son propriétaire a fait 150 km avec un chien paralysé complètement depuis 15 jours, hernie discale, aucun résultat des traitements médicaux habituels et pas d’argent pour une opération chirurgicale... Osteo, FTM évidemment, le lendemain, miracle, il marche. Hasard, bien sûr ... pourtant : des histoires comme celle ci j’en ai une pleine besace. Et la plupart de ceux qui font de l’ostéo sur les chiens aussi. Des échecs aussi, mais des réussites souvent. Et pendant ce temps, la médecine prend un virage technico scientiste à 90°. Et pendant ce temps là des gens pensent détenir la vérité unique de la médecine. J’entends déjà gronder l’EBM ... dont le niveau 1, c’est nous experts en ostéopathie. Oui, experts du simple fait de la pratiquer consciencieusement tous les jours. Le niveau 2, ce sont les cas cliniques dument écrits ... Vous savez faire. Si, si, vous feriez mieux d’en écrire plus souvent pour l’ostéo4pattes. Les niveaux suivants ne sont pas pour nous cliniciens : pas d’argent, pas de temps pour. Certains s’y essayent, mais la plupart du temps quand il s’agit d’atteindre le niveau roi de l’EBM : la méta analyse qui regroupe le plus d’études possibles sur un même sujet, il y a de fortes chances que votre étude ne passe pas dans les fourches caudines des idées préconçues des réalisateurs de cette méta analyse. Parce que, souvenez vous de l’homéopathie ... Nous sommes en Australie : 1500 études quelques dizaines de retenues. L’homéopathie passe le cap. L’étude n’est pas publiée, réexaminée, moins d’une dizaine de retenues pour dire que l’homéo, c’est de la daube. Un scandale avec conflit d’intérêt qui remonte jusqu’au sénat australien... trop tard, la bombe est lâchée. Quant à propos de force de traction médullaire, des gens disent que ce n’est pas prouvé sans avoir lu une seule des études sur le sujet (plus de 30), la mauvaise fois et le préjugé font partie du tableau. Alors, quand même au coeur de la profession le débat fait rage entre les EBMistes et les pragmatistes, j’ai envie de crier STOP. Les soignants doivent soigner, en restant lucides sur les possibilités et impossibilités de leurs concepts et ne pas aller au delà bien sûr. Et les chercheurs doivent chercher en restant lucides sur l’instrumentalisation actuelle de la science. Il ne s’agit aucunement d’être anti science évidemment, mais de la laisser à sa place, face à ses limites comme nous aux notres. Sur ce, aprés la lecture de ce magnifique numéro du 4pattes-SDO, je vous engage à aller regarder cette vidéo d’Aurelien Barreau qui nous met face aux vraies problématiques du temps, qui n’ont rien à voir avec notre discussion stérile sur ce que DOIT être l’ostéopathie, et qui au passage écorne en bon scientifique la technoscience actuelle. https://youtube.com/watch?v=XYhaO1p...

Patrick Chêne
Dr vet, D.O.
Rédacteur à l’Ostéo4pattes-Site de l’Ostéopathie

 Sommaire

Éditorial 2
Actualités 4
Spécialisation ? 9
La vie, La santé, ... 10
Modèles ... 18
Périnée Faible chez la jument... 22
La Biblioboutik 25
Partenaires 26

Ce numéro grille d’envie de sauter dans une enveloppe pour finir d’arriver sur votre bureau. Si vous n’êtes pas abonné, Faites le ! C’est ici : Catalogue de l’Ostéo4pattes-SDO

Parce que nous avons besoin de vous ... D’abord comme lecteur, c’est fondamental. Puis pour interroger la communauté des lecteurs par vos écrits ...



Notez cet article
1 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 110 / 3148616

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       
Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 4.2.13 + AHUNTSIC