Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie
Recherchez dans le Site :

Technique de l’essorage en TDF

Thierry Liévois, Ostéopathe
 
Créé le : samedi 30 mars 2024 par Thierry Liévois

Dernière modificaton le : samedi 30 mars 2024

 Technique de l’essorage en TDF


La technique de l’essorage en TDF est une technique fasciale ostéopathique qui a été découverte d’une façon fortuite.

Actuellement, malgré quelques recherches nous n’avons pas trouvé son équivalent dans la littérature ni de descriptions chez les professionnelles de techniques manuelles, kinésithérapie, physiothérapie, ostéopathie, chiropractie, étiopathie. Néanmoins nous sommes convaincus que cette technique a un précédent et a très certainement déjà dû être utilisé par les hommes.

Technique d’essorage

Pour ce qui nous concerne, l’indication de la technique de l’essorage est adaptée aux dysfonctionnements fasciaux cylindriques (DCF) du mollet et des muscles du segment jambier, rencontrés lors d’une entorse de cheville, en complément d’un traitement ostéopathique général.

Entorse de cheville

Témoignages TDF pour la technique de l’essorage

 Témoignage 1 d’un Kinésithérapeute


Patient homme, kinésithérapeute de profession né le 24/01/1973, marié deux enfants et sportif de niveau national, participation aux Championnats de France de course de chien.

Le motif de consultation est une gêne depuis 9 ans de la cheville gauche à la course à pied lors de dénivelés. L’examen ostéopathique de la cheville met en évidence une limitation de la flexion dorsale qui l’empêche de s’accroupir avec le genou gauche lorsque les talons gardent le sol.

ATCD

1er épisode d’entorse de cheville gauche du LLE en 1996 en jouant au football

2e épisode 2014 lors d’une descente en trail, la cheville gauche s’est bloquée dans une racine, et il est parti vers l’avant avec le corps. Il a entendu un craquement entraînant une douleur vive de type syncopal. En tant que kinésithérapeute, il a appliqué un traitement immédiat et classique mais depuis il a une sensation de blocage de l’articulation talo-crurale qu’il n’a jamais réussi à récupérer et cela le gène lors des compétitions de trail canin. (Suspicion d’entorse de la syndesmose tibio-fibulaire)

Bilan TDF 12/03/2023
  • Palpation des loges musculaires du mollet = déficit en cylindrique gauche
  • Palpation du tibia = Déficit de torsion tibiale et douleur ponctiforme sur la crête tibiale

Technique TDF

  • Technique de dysfonctionnement cylindrique (DC) = essorage mollet gauche
  • Technique de dysfonctionnement téno-périosté (DTP) sur la crête tibiale

Ressenti

1ère séance 12/03/2023

  • « Au cours de la séance, la douleur est très intense, et limite du supportable voir pour ce qui me concerne à la limite du malaise. »
  • « Après la séance, j’ai eu une sensation de fatigue et de vide d’énergie, mais aussi une sensation désagréable de chaleur et de battements circulatoires dans le mollet pendant presque une à deux heures, accompagnée de nausées. En résumé j’étais mal et pas bien »
  • « J’ai eu aussi une hypersensibilité de la crête tibiale qui a duré pendant 1 semaine avec une gêne lors du frottement de mon pantalon, mais aussi du drap, que je ne supportais pas, la nuit. Je t’ai maudit ! »
  • « Ce qui est surprenant, j’ai senti un gain de mobilité de la cheville avec amélioration de l’accroupissement objectivable immédiatement. Ce que je ne pouvais plus faire. »
  • À distance, j’ai pu constater un maintien du gain d’amplitude de la cheville, plus de facilité de déplacement dans les chemins escarpés.

2e séance 2/04/2023, 3 semaines après

  • Les mêmes techniques sont moins désagréables pour l’essorage, mais les points teno-periosté sont toujours aussi douloureux.
  • J’ai ressenti, une hypersensibilité de la crête tibiale pendant 2 à 3 jours mais c’était plus supportable que la première fois
  • À distance plus d’un mois après la première consultation, le gain amplitude flexion dorsale de la cheville et l’accroupissement sont quasi-complets sans compensation du bassin... « Le résultat en deux consultations est bluffant et véritablement remarquable d’efficacité. »

Le 3 Mai 2023
Jean Michel.C
Kinésithérapeute D.E


 Témoignage 2 (Kinésithérapeute – Ostéopathe D.O)


Patient homme né le 2/05/1966, kinésithérapeute de profession et diplômé en ostéopathie, en couple deux enfants, sportif amateur golf : 11 et course à pied régulière.

Il consulte le 15/09/2023 pour un trouble cheville gauche apparu il y a 6 mois suite à une chute sur les pieds d’une échelle et à une réception lourde sur les pieds, d’une hauteur de plus de 1mètre 50. Depuis il présente :

  • Une sensation de blocage articulaire permanente.
  • Une diminution de l’amplitude de la flexion plantaire à gaucheUn dérouillage matinal avec une cheville gauche douloureuse lors de la mise en route. Une légère boiterie « qui vient et qui part » sans raison
  • Une marche perturbée avec un déroulement du pas accompagné d’une sensation de tension musculaire des muscles entourant la jambe

ATCD

L’histoire de la maladie fait apparaître une entorse de cheville gauche, il y a 20 ans avec une ménisectomie externe du genou.

Depuis ce patient a la sensation d’avoir une mobilité de genou perturbée avec des compensations articulaires de tibia/fibula, des tensions excessives et anormales des tissus du segment jambier.

Bilan TDF

  • Palpation des loges musculaires du mollet = déficit en cylindrique gauche
  • Palpation du tibia = Déficit de rotation tibiale

Technique TDF

  • Cylindrique = essorage mollet gauche

Ressenti

1ère séance 15/09/2023

Tout le travail prodigué par tes mobilisations (ULTRA douloureuses) m’ont fait le plus grand bien immédiatement et dans les jours qui ont suivi. J’ai vraiment ressenti une différence que ce soit sur les blocages articulaires, comme sur cette sensation de compression de la jambe.

Malheureusement, le dysfonctionnement est ancien, et même si je vais mieux, je pense que la mémoire des tissus est très tenace. À mon sens une consultation n’est pas suffisante et je dois trouver le temps de revenir plusieurs fois pour me débarrasser complètement de ce mal.

Laurent.D
Kinésithérapeute D.E
Ostéopathe D.O


 Remarque

Anatomie de la cheville

Tout traitement ostéopathique de la cheville doit être intégrée dans une globalité car les contraintes dépendent :

  • Biomécaniquement de tout le membre inférieur
  • De la position du pied au sol (podologue, posture)
  • De la coordination musculaire et de sa proprioception (kinésithérapeute préparateur physique)
  • De son état ligamentaire
  • De toutes les articulations du corps inter-agissantes sur la posture

L’Ostéo4pattes-SDO remercie Thierry Liévois de l’avoir autorisé à présenter ce travail sur la technique d’essorage.



Notez cet article
1 vote



forum




Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 138 / 3060537

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       
Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC