Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie
Recherchez dans le Site :

Effet de la torsion sur la hauteur du disque lombaire

Journal of Manipulative and Physiological Therapeutics (JMPT)
 
Créé le : dimanche 10 juillet 2016 par Alejandro A. Espinoza Orías & all.

Dernière modificaton le : lundi 11 mars 2024

Effet de la torsion sur la hauteur du disque lombaire 
Une étude in vivo

Alejandro A. Espinoza Orías, PhD, Nicole M. Mammoser, John J. Triano, DC, PhD, Howard S. An, MD, Gunnar B.J. Andersson, MD, PhD, Nozomu Inoue, MD, PhD


Titre original

  • Effects of Axial Torsion on Disc Height Distribution
    An In Vivo Study

Résumé
Objectifs : La rotation axiale du tronc est couramment utilisée au cours du traitement manipulatif de la lombalgie. On connaît peu l’effet de ces positions sur le disque morphologie. La rotation est un événement en trois dimensions qui est insuffisamment représentée avec des images planes dans la clinique. Une véritable quantification de l’espace intervertébral peut être obtenue avec une distribution de la taille du disque. L’objectif de cette étude était d’analyser les modes de distribution de la hauteur du disque lors de la torsion pertinente à la manipulation in vivo.
Méthodes :
Quatre-vingt-un volontaires ont subi une tomographie numérisée à la fois en position couchée (neutre) et en latéroflexion en rotation droite de 50°. Des modèles virtuels de chaque espace intervertébral représentant le disque ont été créés avec le plateau inférieur de chaque « disque » défini comme la surface de référence et séparé en 5 zones anatomiques : 4 périphériques et 1 central, correspondant respectivement à l’empreinte de l’anneau fibreux et du nucléus pulposus. La distribution relative de hauteur du disque sain et du disque individuel a été calculée dans les deux positions et a été comparée les uns avec les autres avec une analyse de la variance, avec une signification fixé à P <.05.
Résultats :
La moyenne de hauteur du disque était de 7,32 mm (1,59 mm). Avec 50 ° de rotation, on a observé une augmentation faible mais significative à 7,44 mm (1,52 mm) (P <0,0002). Le côté droit a montré une plus grande séparation dans la plupart des niveaux, sauf à L5 / S1. La partie postérieure et les zones en rotation droite ont augmenté en taille lors de la rotation axiale de la colonne vertébrale (P <0,0001), tandis que la gauche, antérieure et centrale ont diminué.
Conclusion :
Cette étude a quantifié des changements importants de traction / compression de hauteur du disque lors de la torsion. Les implications de ces changements mutuellement opposées sur la manipulation vertébrale sont encore inconnus.
Mots clés :
Manipulation vertébrale, tomodensitométrie, imagerie, en trois dimensions, des disques intervertébraux, Torsion, mécanique




Notez cet article
0 vote






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 13 / 3109920

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       
Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 4.2.10 + AHUNTSIC