Ostéo4pattes - Site de l’Ostéopathie
Recherchez dans le Site :

Une collection scientifique créée par l’IJOM pour réfléchir sur la place des principes et des pratiques historiques en ostéopathie au sein d’une pratique contemporaine

Contexte, enjeux et propositions dans le cadre de la formation continue professionnelle
 
Créé le : lundi 12 septembre 2022 par Rafael Zegarra-Parodi

Dernière modificaton le : mercredi 14 septembre 2022

  La médecine traditionnelle est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme

« l’ensemble des connaissances, des compétences et des pratiques fondées sur les théories, les croyances et les expériences propres à différentes cultures, explicables ou non, utilisées pour le maintien de la santé ainsi que pour la prévention, le diagnostic, l’amélioration ou le traitement des maladies physiques et mentales » [1].

 Bien qu’elle soit réglementée comme une profession médicale aux USA ou comme une profession de santé dans de nombreux autres pays, le document international clé sur la formation en ostéopathie :

  « Benchmarks for training in traditional/complementary and alternative medicine : benchmarks for training in osteopathy »

  Publié par l’OMS en 2010 par son département de médecine traditionnelle/complémentaire et alternative (MAC) [2].

  Considérer les principes historiques en ostéopathie à la frontière de principes issus des médecines traditionnelles/MAC et de principes biomédicaux sur lesquels reposent la médecine occidentale fait sens en ostéopathie car A.T. Still, le fondateur de cette profession, a été formé aux USA en tant que médecin et également en tant qu’ « Hoconethowa » (homme-médecine d’une tribu amérindienne Shawnee). Nous retrouvons encore aujourd’hui cet héritage dans nos pratiques professionnelles en ostéopathie avec deux types d’approches thérapeutiques, analytiques/occidentales et intuitives/traditionnelles, qui sont proposées aux patients en fonction de leurs demandes et de leurs attentes spécifiques [3]. Considérer chaque personne comme une interaction dynamique composée d’un ensemble « body-mind-spirit » et s’appuyer sur les capacités d’auto-guérison du corps lors d’un traitement sont deux concepts clés issus des MAC qui sont familiers aux ostéopathes car ils font partie des principes historiques qui ont été inclus dans le document clé sur la formation en ostéopathie publié par l’OMS. Cependant, la mesure dans laquelle ils devraient être incorporés dans une prise en charge contemporaine pour proposer des soins centrés sur le patient dans un cadre éthique reste floue bien que leur utilité clinique puisse désormais être évaluée de façon rationnelle [4].

  L’utilisation des principes historiques en ostéopathie peut s’avérer aujourd’hui particulièrement difficile pour certains praticiens dans leur pratique clinique car ces principes reposent principalement sur des croyances socioculturelles des patients en matière de santé qui sont associées aux MAC [4]. Dans le contexte multiculturel de nos sociétés occidentales, le fait que les praticiens puissent tenir compte de différentes valeurs et attentes des patients, ce qui constitue avec les données acquises de la science et l’expérience du praticien les 3 piliers d’une pratique fondée sur les preuves, ou « Evidence Informed Practice » (EIP) en anglais, peut être crucial car cela influence directement les effets thérapeutiques [5]. Par conséquent, les ostéopathes doivent pouvoir évaluer ce que les patients considèrent comme pertinent pour maintenir leur santé et leur bien-être afin de pouvoir leur proposer de véritables soins centrés sur la personne dans un contexte clinique laïc et informé par les preuves. Cette Vision peut ainsi mettre en évidence des parties manquantes dans la formation actuelle des ostéopathes pour déterminer les valeurs et les attentes des patients à incorporer dans leur prise en charge. Ce manque pourrait être comblé par le développement de compétences professionnelles transculturelles dans le cadre de la formation continue professionnelle afin que chaque patient puisse recevoir une prise en charge ostéopathique qui puisse tout à la fois faire sens pour lui par rapport à son système de croyances socioculturelles en matière de santé et, bien évidemment, qui prenne en compte les données acquises de la science.

  Le concept d’anthropologie médicale qui se focalise sur la maladie vécue par les patients (« illness ») et non sur la maladie biologique observée par le praticien (« disease »), issu de l’observation (neutre et bienveillante) des médecines traditionnelles/MAC, nous offre un cadre rationnel et alternatif pour expliquer nos pratiques professionnelles historiques [6]. Pour accompagner cette démarche structurante de la profession autour de ses principes et pratiques historiques, BMS Formation est à l’origine de la création d’une collection d’articles scientifiques avec l’International Journal of Osteopathic Medicine (IJOM), la principale revue scientifique de la profession, qui s’intitule « Contemporary Perspectives on Historical Osteopathic Principles » afin de mettre à la disposition, en ligne et gratuitement, de l’ensemble de la profession un cadre scientifique composé de 10 articles et éditoriaux pour favoriser la collaboration interdisciplinaire entre les ostéopathes et les autres acteurs de la santé.

www.sciencedirect.com/journal/international-journal-of-osteopathic-medicine

  Cette démarche d’Evidence-Informed Practice (EIP) va ainsi permettre aux ostéopathes de mieux décrire les spécificités historiques de leur travail qui sont plébiscitées par le grand public, et ainsi de mieux communiquer auprès de leurs patients et des autres professionnels de la santé. Cette compétence professionnelle est clairement définie dans le Décret n° 2014-1505 du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie (le référentiel métier actuellement en vigueur en France), et plus particulièrement la compétence 5.4.

  « Observer, formaliser et expliciter les éléments de sa pratique professionnelle » (Rubrique 5 : Analyser sa pratique professionnelle et traiter des données scientifiques et professionnelles) [7].

  Cette démarche est conforme à la Vision de BMS Formation de proposer aux professionnels de nouvelles perspectives d’évolution dans la prise en charge de leurs patients grâce à des modèles de pratique qui reposent tout à la fois sur les données acquises de la science et sur l’ensemble des principes et des pratiques historiques en ostéopathie [8].

  Cette démarche peut également apparaître comme une alternative possible face aux attaques répétées que subit l’ensemble de la profession en France et notamment le faible niveau de preuves pour appuyer nos pratiques professionnelles. Par exemple, les compétences manuelles historiquement introduites par les ostéopathes, telles que les techniques crâniennes et viscérales, sont devenues populaires auprès de certaines populations de patients mais l’évaluation actuelle de ces modèles historiques au travers du prisme de la maladie « disease » (évaluation à partir de sa composante biologique) n’a jamais réussi à apporter des données cliniquement significatives et des modèles académiquement acceptables [9] [10]. Ces techniques manuelles posent désormais des problèmes éthiques pour les patients dès lors qu’elles sont considérées comme des dérives thérapeutiques depuis 2016 en France car s’appuyant sur des modèles historiques, non réévalués par les ostéopathes, classés comme de la pseudo-science [11]. Au-delà de ces positions teintées de corporatisme professionnel, cela représente à tout le moins pour les ostéopathes un défi académique évident lorsque ces modèles historiques non réévalués au regard de nos connaissances actuelles, sont incluses dans le programme d’études d’une profession de la santé réglementée [7]. De nouveaux domaines, tels que les neurosciences de la perception, peuvent cependant offrir une autre voie pour décrire ces pratiques historiques en ostéopathie. Par exemple, un toucher léger et constant sur le crâne ou l’abdomen peut influencer la conscience corporelle du patient en induisant des changements dans l’intégration multisensorielle [4]. L’évaluation de ce type d’expériences vécues par les patients, associées à un narratif spécifique hérité des croyances socioculturelles en santé traditionnelles/MAC, peut créer une base plus solide pour une description de ces techniques historiques [4].

  Pour faire suite à un appel à contributions récent pour réfléchir collectivement aux futurs possibles de la profession [12], nous aimerions présenter ici cette collection d’articles qui propose une nouvelle réflexion sur la place des principes et des pratiques historiques en ostéopathie au sein d’une pratique contemporaine sous l’angle de son héritage issu des médécines traditionnelles/MAC. Son objectif est de faciliter la réponse à cet appel à contributions de l’IJOM en exposant différents points de vue critiques sur le rôle actuel des modèles historiques dans la profession et de proposer une feuille de route pour les cliniciens, les enseignants, les formateurs et les chercheurs. Pour les ostéopathes qui souhaitent en savoir plus sur l’utilisation de cette collection scientifique pour informer leur pratique clinique, BMS Formation propose également deux formations continues professionnelles de 8 heures (prise en charge possible par le FIFPL).

  La prochaine session aura lieu en novembre et sera animée par Paul Ankri et Damien Hébrard : https://www.billetweb.fr/supervision-professionnelle ; cette formation se déroulera exclusivement en ligne sur 4 lundis consécutifs les 07, 14, 21 et 28 novembre de 13h à 15h.

Rafael Zegarra-Parodi
Ostéopathe D.O.

Conflits d’intérêts
  • Ostéopathe à Paris depuis 1999
    • ARS d’île-de-France
    • General Osteopathic Council (UK)
  • Enseignant-chercheur (h-index=7) depuis 2012
    • A.T. Still Research Institue (USA)
    • International Journal of Osteopathic Medicine (UK)
  • Formateur depuis 1999
    • BMS Formation
    • CEESO Paris
    • Universidad del Atlántico & EOTS (Espagne)
    • Haute Ecole Spécialisée - Suisse Occidentale (Suisse)

[1World Health Organization. Traditional, complementary and integrative medicine, https://www.who.int/health-topics/traditional-complementary-and-integrative-medicine#tab=tab_1 [accessed September 11, 2022].

[2World Health Organization. Benchmarks for training in traditional/complementary and alternative medicine : benchmarks for training in osteopathy, https://www.who.int/publications/i/item/9789241599665 [accessed September 11, 2022].

[3Zegarra-Parodi R, Draper-Rodi J, Haxton J, Cerritelli F. The Native American heritage of the body-mind-spirit paradigm in osteopathic principles and practices. Int J Osteopath Med 2019 ;33-34:31-37.

[4Zegarra-Parodi R, Esteves J, Lunghi C, Baroni F, Draper-Rodi J, Cerritelli F. The legacy and implications of the body-mind-spirit osteopathic tenet : a discussion paper evaluating its clinical relevance in contemporary osteopathic care. Int J Ost Med 2021 ;41:57-65.

[5Chen P.H.A. Cheong J.H. Jolly E. Elhence H. Wager T.D. Chang L.J. Socially transmitted placebo effects. Nat Human Behav. 2019 ; 3 : 1295-1305.

[6Vogel S, Zegarra-Parodi R. Relevance of historical osteopathic principles and practices in contemporary care : Another perspective from traditional/complementary and alternative medicine. . Int J Ost Med 2022 ;44:1-2.

[7Légifrance. Arrêté du 12 décembre 2014 relatif à la formation en ostéopathie (JORF n°0289 du 14 décembre 2014) : https://www.legifrance.gouv.fr/loda/id/JORFTEXT000029894219/. https://www.bms-formation.com/vision/. [accessed September 11, 2022].

[8BMS Formation. Notre Vision, https://www.bms-formation.com/vision/. [accessed September 11, 2022].

[9Guillaud A. Darbois N. Monvoisin R. Pinsault N. Reliability of diagnosis and clinical efficacy of cranial osteopathy : a systematic review. PLoS One. 2016 ; 11e0167823.

[10Guillaud A. Darbois N. Monvoisin R. Pinsault N. Reliability of diagnosis and clinical efficacy of visceral osteopathy : a systematic review. BMC Compl Alternative Med. 2018 ; 18 : 65.

[11Ordre des masseurs-kinésithérapeutes. Guide d’information et de prévention contre les dérives thérapeutiques. https://www.ordremk.fr/wp-content/uploads/2017/10/guide-derives-therapeutiques.pdf. [accessed September 11, 2022].

[12Vogel S. W(h)ither osteopathy : a call for reflection ; a call for submission for a special issue. Int J Osteopath Med. 2021 ; 41 : 1-3.



Notez cet article
3 votes






Accueil | Contact | Plan du site | Se connecter | Visiteurs : 773 / 1872177

Venez nous suivre sur les réseaux sociaux :

       
Suivre la vie du site fr 

Site réalisé avec SPIP 3.2.16 + AHUNTSIC